donnez-leur vous-mêmes à manger
Que signifie “marcher dans la lumière”?
C’est prendre nos décisions d’après la Parole de Dieu.

“... si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. […] Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.” (1 Jean 1.7-9)

Dans l’un de nos cantiques il est dit :

As-tu jamais connu la force salvatrice qui est en Jésus ?
Es-tu purifié par le sang du Sauveur ?
Te confies-tu pleinement en la puissance de sa grâce ?
Es-tu purifié par le sang du Sauveur ?

La question du cantique peut aussi être posée autrement : « Suis-je purifié ? De quoi et par quoi ? »

Si tu devais rédiger ton autobiographie qu’y écrirais-tu ? Honnêtement, en ce qui me concerne, je n’y écrirais que le peu de choses bonnes que j’ai pu faire dans ma vie. Je laisserais de côté les chapitres mauvais et déplaisants. Cependant, avec cela mon texte serait déséquilibré et hypocrite !

Pourquoi ne voulons-nous pas écrire notre vraie histoire ? C’est que nous n’aimerions pas que quelqu’un apprenne la vérité sur nous !

Pourtant, nous savons que le tribunal de Dieu nous attend : “Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts [...] Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres” (Apocalypse 20.12).

Dieu écrit notre autobiographie en entier. Rien n’y manque, ni en bien ni en mal. Alors, que faire pour que nos péchés n’y restent pas inscrits ? 1 Jean 1.7 nous dit que “le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché”. C’est exact, mais cela s’entend comme un programme en trois points : confessez nos péchés, s’en repentir, avancer plus loin, c’est-à-dire cultiver la communion avec Dieu et avec les frères et sœurs.

Que signifie “marcher dans la lumière”, c’est prendre nos décisions d’après la Parole de Dieu. Vivre comme si Dieu se tenait à nos côtés de manière visible. À sa lumière nous voyons où nous en sommes et ce qui reste à purifier. Sans Dieu nous restons aveugles.

En quoi la pureté est-elle nécessaire ? C’est afin de pouvoir nous présenter devant Dieu (cf. Psaume 5 et Apocalypse 21.23-27). Déjà les Israélites devaient se purifier avant de présenter leurs offrandes devant Dieu (Ésaïe 1.11-18).

D’autre part, sans lumière, pas de communion ! Tout ce qui est tabou doit devenir transparent. Autrefois, nous portions sur les autres un regard envieux, voire impur. L’enfant de Dieu voit tout d’un regard pur, puisqu’il marche dans la lumière de Dieu. “Tout est pur pour ceux qui sont purs…” (Tite 1.15).

Mais il est important de nous éloigner du péché, de prendre nos distances. “Ne touchez pas à ce qui est impur…” (1 Corinthiens 6.17, cf. v.14-18). “Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu !” (Matthieu 5.8). Ceux qui sont en communion avec Dieu dès ici-bas et qui se laissent purifier de leurs péchés par le sang de Christ, verront Dieu face à face durant l’éternité !

Par le sang de Christ, une nouvelle alliance est scellée (Luc 22.20), nous devenons son peuple. Ainsi, nous sommes en communion avec les autres enfants de Dieu et nous marchons dans la lumière, étant des enfants de lumière !

Alexander Dresvyannikov

(Abrégé de l'éditorial du bulletin
de la FriedensBote, n°2/2020)